Inscrivez-vous à notre Newsletter!
Titre



Adresse:
 
15, Zone Industrielle
L-8287 Kehlen
 
Tél.:  +352 30 92 06-1
Fax:  +352 30 92 06-40
 
 
Heures d'ouvertures:
 
Lundi-Jeudi
09:00-12:00 et 13:30-17:00
 
Vendredi
09:00-12:00 et 13:30-16:00 
 
 
 
 
 
 
  • images/images/slide2/slide_fr_page_01.jpg
  • images/images/slide2/slide_fr_page_02.jpg
  • images/images/slide2/slide_fr_page_03.jpg
  • images/images/slide2/slide_fr_page_04.jpg

FAQ

COMMENT CHAUFFER ET AÉRER CORRECTEMENT ?

 

Conseils pour chauffer l’espace de manière économique

Utiliser correctement l’énergie de chauffage permet d’économiser de l’argent et s’avère plus intéressant que jamais vu l’envolée des prix du gaz et du mazout. Il existe des moyens simples pour réduire votre consommation d’énergie et, par conséquent, contribuer à la protection de l’environnement et limiter vos dépenses. Les conseils de METRONA que voici devraient vous y aider.

 

Veillez à ce que la température soit correcte dans les pièces

Le plus important est tout d’abord de chauffer correctement : la température idéale pour un appartement se situe entre 19 et 22 degrés. Pour limiter au mieux les frais de chauffage, la température ambiante doit rester la plus constante possible. Autrement dit, lorsqu’il fait froid, ne baissez pas trop fort le chauffage lorsque vous quittez votre appartement au matin. Sinon, la pièce se refroidit considérablement et doit à nouveau être complètement réchauffée le soir, ce qui s’avère particulièrement onéreux. (Le locataire est responsable des dégâts provoqués par le gel !)

 

Economiser de l’argent et de l’énergie à l’aide de vannes thermostatiques

Il en va de même pour la chambre à coucher, où la température est généralement plus basse. Dans la chambre, le thermomètre doit afficher au minimum 15 degrés pour éviter que les murs ne refroidissent trop et que l’humidité contenue dans l’air ambiant ne se condense, ce qui rend l’atmosphère froide et humide. Il faut garder à l’esprit qu’une augmentation d’un degré de la température ambiante se traduit par une augmentation des coûts énergétiques d’environ six pour cent. Une régulation moderne du chauffage au moyen de vannes thermostatiques et une diminution automatique pendant la nuit vous permet d’économiser beaucoup d’argent et d’énergie. Important : le locataire est responsable d’éventuels dégâts provoqués par le gel.

 

Un radiateur couvert coûte cher !

De manière générale, la chaleur doit pouvoir se propager dans toutes les pièces rapidement et librement. La chaleur diffusée par les radiateurs ne doit donc en aucun cas être arrêtée par des meubles, des cache-radiateurs, des rideaux ou des essuies. Veillez également à fermer les portes qui communiquent avec les pièces plus froides. Cela évite que de l’air chaud et humide ne s’échappe vers les pièces plus froides et ne rencontre des murs et des fenêtres froids. La nuit, fermez les volets et les rideaux pour limiter les pertes de chaleur par les fenêtres et isolez si possible le logement de votre radiateur. Cela vous permettra d’économiser jusqu’à 4 % d’énergie.

 

Aérer ? Oui, mais pas n’importe comment !

On a souvent tendance à l’oublier mais pour diminuer les frais de chauffage, il est également important d’aérer correctement. Si possible, provoquez un courant d’air quatre fois par jour pendant cinq minutes, voire plus et plus souvent lorsque les conditions météorologiques sont tempérées en n’oubliant pas de fermer les vannes des radiateurs au préalable. Les aérations prolongées pendant la période d’utilisation des radiateurs, par exemple en inclinant les fenêtres, doivent absolument être évitées. Cela s’apparente à un gaspillage d’énergie et refroidit fortement les murs.